Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Témoignage d’un ex-TABLIGH
Je suis un ancien tabligh actif, je les ai connu, car je cherchais à connaitre ma religion et à la diffuser. Je les ai suivi aveuglement car ils étaient le groupe qui dirigeait la mosquée, ils revendiquaient la religion et j'étais ignorant de la religion et de leur réalité.
 
Je vous demande à tous de lire ce passage et de mettre de côté le fanatisme et le sectarisme. Ces paroles sont destinés premièrement, aux tablighs afin qu'ils prennent conscience et se réveillent et deuxièmement, pour avertir ceux qui ne les connaissent pas.
 
Le fondateur
Ils ont un fondateur ( Mohamed Ilyas ), qui était soufi et a fait sa propre voie soufie (Tareka). Ils appellent à suivre cette voie et à s'y accrocher en croyant que la guidée et la réussite des gens résident dans le suivi de ses règles. Les 6 qualités des tabligh sont les règles et piliers de ce groupe. Leur voie est basée sur cela et le pilier le plus important est les sorties (« khourouj »). La voie et le prêche du Prophète "prière et salut d'Allah sur lui" n'étaient pas bâtis sur ces 6 qualités mais sur les piliers de la foi et de l'islam et c'est cela qu'il a appelé religion. Un groupe qui n'est pas sur cela est forcément dévié et n'appelle pas à Allah mais à son groupe et à son fondateur même s'il prétend le contraire. Le Prophète (saws) a annoncé qu'il y aura des groupes égarés dans sa communauté. Tous ces groupes, même les plus égarés ont des qualités et appellent à de bons principe, chacun prétend représenter la vérité et suivre le coran et la sounna et des gens suivent ces groupes, mais cela ne signifie pas qu'ils sont guidés et sur le droit chemin. Il ne faut pas suivre le premier groupe ou personnage que l'on voit ou qui nous prêche, mais il faut regarder sur quoi un groupe est bâti, si ses actes et croyance sont conformes à la révélation et à quoi réellement il appelle.
« Ne connais pas la vérité par les hommes.
Mais connais la vérité, tu sauras ensuite qui la suit. »
L'Imam Ali (radiAllahou3anhou)
 
Les sorties : « khourouj »
Appeler à Allah, signifie appeler à adorer Allah en suivant Sa religion selon le modèle du Prophète (saws) qui est la sounna. Le prêche comme toute adoration, est soumise à deux conditions pour être accepté, il faut qu'elle soit sincère pour Allah (ne pas appeler à un groupe) et conforme à la sounna (sans innover). Le prêcheur doit avoir des qualités qui sont des conditions pour que le prêche porte ses fruits qui sont la science, la sagesse (savoir utiliser sa science), la douceur, la clémence et la patience. Celui qui ne les a pas, sa prêche sera caduque. La plus importante est la science car le prêcheur s'affiche comme un représentant de l'Islam et doit connaitre se qu'il présente. Le Prophète (saws) lui-même, ne parlait qu'avec la révélation. Les tablighs ne prennent pas en compte la connaissance religieuse et la bonne orientation de leur membre et de ceux qu'ils prêchent. Ils n'ont pas comme condition la connaissance pour parler. Ils envoient des membres d'entre eux pour prêcher "l'Islam" sans se soucier s'ils connaissent et comprennent l'Islam et si le message a été bien transmis et qu'il y ait un bon suivi. Ce qui les intéresse, c'est de se dire qu'ils prêchent sans chercher à savoir si leur prêche et conforme ou pas à la révélation. Ils veulent simplement voir du monde qui les suive et sorte. Ils ne recherchent que la décoration mais pas la fondation. Ils n'étudient pas mais se contentent d'imiter aveuglement leur leaders et de répéter ce qu'ils entendent dans les sorties. Le Prophète "prière et salut d'Allah sur lui" désignait les meilleures personnes pour aller prêcher car ils vont représenter l'Islam et doivent le présenter correctement aux gens, répondre à leurs questions et problèmes. Il ne demandait pas qui était volontaire pour aller prêcher car il s'agit de la religion, cela est sérieux, ce n'est pas un jeu. On ne responsabilise pas les nouveaux et les ignorants, eux, ne sont pas concernés par le prêche mais ils doivent apprendre et comprendre les bases et bien les appliquer. Si l'un d'entre eux veut construire une maison, il ne va pas demander aux gens qui est volontaire pour la construire mais il va rechercher un bon architecte et les meilleurs maçons et ne vas pas aller chez des ignorants. Et s'il veut réparer sa voiture, il va chercher un bon mécanicien et pas n'importe qui ! Donc une maison et une voiture seraient-elles plus précieuses que la religion ?
 
Limiter les sorties à un nombre de jours précis :
Le Prophète (saws), ne fixait pas pour le prêche des temps de 40 jours ou autre et n'organisait pas de sortie spirituel. Il sortait de chez lui pour le prêche ou le jihad car il faut bien sortir de chez soit pour cela comme on sort pour aller travailler ou faire des commissions sans appeler cela faire des sorties. Alors que les tablighs visent la sorties en elle-même et en ont fait un rituel. Ses jours fixé ne sont pas par organisation qu'ils le font, car ils appellent les musulmans à faire c'est nombres précis ni plus ni moins, à s'organiser pour cela comme s'il s'agissait du pèlerinage et de les respecter scrupuleusement et insiste fortement sur cela. Ils seront satisfait d'une personne que s'il accomplie ces sorties et seulement, ils lui donneront une valeur et un respect. Ils croient réellement qu'il y a une bénédiction dans ses jours précis car celui qui les fait, gagne à leurs yeux, un statut de sainteté et des grades. Nous n'avons pas le droit de prendre un numéro que l'on voie dans les textes que ce soit le 40 ou autre et d'en faire des rites et ce que l'on en veut. Seul Allah a le droit de légiférer des adorations et de leur fixer des temps et quantités. Ils disent pour se justifier des 40 jours que Moussa (Moise) (saws) s'est retiré une durée de 40 jours pour recevoir la Torah. Cela a duré 40 jours comme cela aurait pu durer 30 ou 50 jours, on ne doit pas finaliser ce nombre car Moussa (saws) ne l’a pas finalisé, il n'a pas dit j'ai fait « un 40 jours » (comme disent les tablighs), il n'en n'a pas fait un rituel à suivre, ni les fils d'Israël alors qu'ils suivaient ce Prophète, ni le Prophète (saws) et ses compagnons n'ont récupérés cet acte pour en faire des sorties ou un programme de prêche. Si ces sorties sont un programme pour le prêche, cela n'a aucun sens, car pourquoi le numéro 40 ? Que dirait les tabligh si un autre groupe prêcherait, en invitant les gens à venir à la mosquée puis qu'au lieu de leur apprendre la religion, il leur propose de distribuer 40 corans par an, ou d'en distribuer pendant 4 mois et sans même qu'ils comprennent ce qu'ils distribuent ? Eux même trouveraient cela étrange et illogique et si ce serait permis pour eux, il faut que ce soit permis pour tous ceux qui veulent faire un acte nouveau au nom de la bonne intention et en prétextant que c'est un moyen. Le seul moyen et modèle est la sounna. Si on utilise une chose permise pour le prêche, comme distribuer des k7, des CD ou des livres, on ne fixe pas des moments pour le faire et une quantité précise à distribuer puis de demander aux musulmans que l'on prêche et à n'importe qui de le faire. On a le droit de fixer pour l'apprentissage ou le prêche des temps ou quantités précises uniquement s’il y a une raison, cela peut être une raison financière, un temps de congé limité ou un programme d'étude estimé par l'enseignant ou selon ces disponibilités. Mais s’il n’y a aucune raison de demander aux gens de faire 40 jours précis d'étude ou de prêche alors, c'est de l'innovation. Si ces sorties sont des sorties spirituelles pour quitter le monde matériel et s'éduquer, alors, le Prophète (saws) et ses compagnons ne l'ont pas fait et le meilleur exemple à suivre est celui du Prophète (saws) et la voie de ses compagnons. La religion est complète, il n'y a qu'à suivre celui qu'Allah nous a envoyé pour être bien guidé. Donc, ils sont soit sur une meilleure voie que celle du Prophète (saws) ou sur un égarement. Dans la religion, la fin ne justifie pas les moyens, sinon pourquoi un autre groupe, au nom de la bonne intention, ne ferait-il pas des retraites de 40 jours par ans dans la forêt pour se retirer du monde matériel afin de méditer sur la création d'Allah et s'éduquer et appelleraient les musulmans à le pratiquer ? Ainsi, la porte du désordre et des inventions serait ouverte. Car chacun voudra inventer son rituel et dire que c'est un moyen. Si c'est pour apprendre qu'ils sortent, pourquoi n'apprennent-ils pas dans leur mosquée comme le faisait le Prophète (saws) et tous ceux qui l'on suivit ?
Quand on sort de chez soi pour apprendre, c'est pour aller chez un savant ou un prêcheur qui a de la science afin de chercher un savoir qu'il n'y a pas chez nous. Mais si cette même science existe chez nous, pourquoi partir ? Et encore plus illogique, pourquoi la personne qui soi-disant leur "apprendra", fixe comme condition de sortir pour transmettre sa "science" dans un autre endroit que dans sa mosquée ? Pourquoi ne leur apprennent-ils pas chez eux dans leurs mosquées ? Et ceux qui vont leur apprendre et leur parler de la religion qui sont-ils ? Ont-ils étudié ? Quelle garantie avons-nous qu’ils nous parlent avec la vraie science et la guidée ? Ainsi, ils trompent les musulmans pour les faire sortir afin que ce mouvement entre dans leur cœur, qu'ils s'y attachent et qu'ils croient que ce mouvement est la religion et ainsi ils font de nouveaux adeptes. Ils croient que le prêche leur appartient et que celui qui veut prêcher doit obligatoirement être avec eux sinon son prêche sera mauvais. Cela est faux, mais tous musulman doit transmettre ce qu'il sait, ordonner le bien, interdire le mal et conseiller. Ils promettent à celui qui sort 4 mois en respectant leur fondement, qu'il reviendra avec la religion complète. Pourquoi 4 mois ? Comment pourrait-on même avoir la religion complète en 4 mois ? Alors que ces sorties ne sont que des stages d'initiation au mouvement dans lesquelles ils n'apprennent pas les fondements de la religion mais y apprennent les règles du mouvement afin de devenir un leader qui dirigera des groupes et une mosquée selon ces règles. Les compagnons, ceux qui les ont suivi et tous les savants, n'ont jamais prétendu avoir la religion complète de toute de leur vie alors qu'ils ont appris la religion et l'ont pratiqué. Ils ne veulent pas et ne cherchent pas la vérité, car s'ils appliqueraient la sounna, leur mouvement s'écroulerait et les sorties n'auront plus aucun sens car il n'y aura plus aucune raison d'inviter les gens à sortir. Car si c'est pour le prêche, seul celui qui a de la science partira sans fixer de jours à faire et invitera seulement à suivre ce que le Prophète (saws) nous a apporté. Si c'est pour l'apprentissage religieux et les exhortations afin d'éveiller la foi, alors cela se fera à la mosquée donc sans sortir et avec des personnes de science uniquement. Ils préfèrent rejeter le modèle du Prophète (saws) pour préserver les sorties.
 
Organisation :
Ils sont constitués d'un clergé avec au sommet un chef immuable et des sous chefs qui ne sont pas désigné pour leur science de la religion, mais en fonction du nombre de leur sorties et de leur soumission et servitude à la cause du mouvement. Ils suivent et imitent aveuglément leurs chefs qu'ils considèrent parfait et infaillible, il est interdit de douter d'eux. Ils s'attribuent des caractéristique de Prophète, car ils croient que c'est Allah qui les a élue et leur donne les paroles quand ils parlent, donc il est inutile de vérifier avec révélation si ce qu'ils disent et juste ou faux et cela serait pour eux un péché et un signe d’égarement. Ils demandent de les suivre et d'obeire aveuglement et n'aiment pas et blâment ceux qui posent des questions et qui demandent des preuves car ils n'en ont pas ou fabriquent de fausses preuves par lesquelles ils trompent les gens. Les chefs exercent une pression sur les adeptes en exigeant des résultats et enferment leurs pensées dans le groupe afin qu'ils ne pensent et appellent qu'à cela. Leur sujet de discutions principale sont les sorties, et si ils parlent avec une personne, c'est en vue de le faire sortir. Ils parlent plus de leur groupe que de l'Islam, ils cherchent plus à élever leurs groupe que l'Islam, ils se mettent plus en colère quand leur groupe est critiqué que quand c'est l'Islam qui est critiqué, leurs soucis est la propagation et la gloire du groupe. Ils rejettent la science comme condition pour le prêche et ont limité la science aux mérites pour motiver. Cette science pour le prêche n'est qu'une petite partie et elle est secondaire, après avoir eu connaissance du dogme, de la jurisprudence (le fiqh), du licite et de l'illicite... Si on appelle à adorer mais que l'on ne connait pas bien l'adoration et le dogme, notre prêche est inutile. Même si certains d'entre eux s'intéressent à la science, ils ne pourront pas la diffuser car leur devoir est d'appeler aux sorties. Ils détestent la science, car la science dévoile leurs réalités et cause leur chute. La majorité de ceux qui les ont quitté, se sont intéressé à la science, puis leur égarement leur sont apparus clairement. Si une personne veut étudier, ils le détourneront par une ruse en disant "sort et Allah te donnera la science". La science ne vient que par l'étude et non par inspiration sauf pour les Prophètes. Quand ils dirigent une mosquée, ils instaurent une véritable inquisition et dictature contre le savoir pour laisser leurs adeptes dans l'ignorance afin de pouvoir les garder dans le groupe et peuvent pour cela se montrer très méchant, voir violent. Ils rusent s'ils sont confrontés à un débat ou des questions embarrassantes et n'hésitent pas à mentir. Ils disent que le Prophète (saws) est sorti quand on les bloque sur cela, ils disent que ce n'est qu'un moyen et qu'il faut prêcher, quand on leur dit que la fin ne justifie pas les moyens et que le prêche est soumis à des règles. Ils disent qu'ils ne font qu'un rappel et ne prêchent pas. Alors qu'ils se disent être des prêcheurs ! Le rappel est un prêche dans tous les cas. Un rappel se fait sur un connaisseur qui néglige alors que les gens à qui ils parlent sont pour la majorité des ignorants donc ce n'est pas un rappel qu’il leur faut mais un prêche complet. La réalité est qu'ils ne font pas de rappel, car ils appellent à une voie nouvelle. Et quand ils n'ont plus rien à dire pour se défendre et échapper à la critique, soit ils s'énervent et insultent ou dans le meilleur des cas, ils se défilent en disant "Qu'Allah te récompense je ne polémique pas" ou font semblent d'écouter et de s'intéresser alors qu'ils sont fermés et bornés. Ils ne cherchent pas à purifier l'Islam des mensonges et innovations qui s'y sont introduits et de dire la vérité, car suivre et proclamer la vérité diviserait leurs rangs car ils ne sont pas unis sur ce qu'Allah a révélé mais sur un fondateur et son innovation. C'est pour cela qu'ils n'aiment pas entendre parler de l'innovation car ils sont dedans. Ils n'unissent pas sur la voie d'Allah, mais chacun suit la tendance qu'il veut et dit ce qu'il veut sur la religion et ne sera pas embêté tant qu'il suit les règles du groupe. Ils n'aiment pas les conseils car ils ne cherchent pas à se corriger, mais cherchent à satisfaire leur passion et entendre des éloges, comme "grâce à vous ceci, vous êtes des héros, des gens bien..." Et se font des éloges entre eux : "hooo cheikh untel". Ils interprètent les textes afin qu'ils aillent dans le sens de leurs passions et désirs alors qu'ils sont en réalité contre eux. Ils prétendent suivre le coran et la sounna, cela est faux, car si on leur montre qu'ils se trompent avec des preuves du coran et de la sounna, ils les rejettent, se bouchent les oreilles, méprisent et se moquent de ceux qui leur montre la vérité et les conseils. Ils mettent en garde contre eux par une véritable propagande. Les accusent d'être des suppôts de Satan qui amènent en enfer, afin que les gens aient peur, qu'ils se méfient, n'écoutent pas leurs arguments et n'osent pas se montrer publiquement avec eux. Ils ne peuvent pas accepter les conseils et critiques tant qu'ils suivent ce mouvement car ils prétendent que ce mouvement est d'origine Divine donc parfait. Ils ont des recommandations ferme de la part de leur chefs, qui est de ne pas écouter et fuir ceux qui veulent les conseiller en les diabolisant et les accusent de faire du trouble (fitna) alors que c'est eux qui font du trouble car ils corrompent la religion en propageant l'ignorance, l'innovation, des choses sans fondement et divisent la communauté car au lieu d'appeler à la vérité et d'unir sur cela, ils appellent à suivre leur groupe et leurs innovations et de s’y accrocher. Ils accuseront leurs opposants d'être égarés en se basant sur aucune preuve textuelle et ne savent même pas quelles sont les caractéristiques de l'égarement en Islam. Ils disent qu'ils ne voient que les défauts, alors qu'il faut montrer le faux pour purifier et protéger la religion et les musulmans contre l'égarement et les charlatans. Ils trompent les gens en leur faisant croire que leurs opposant son contre le prêche et le bien. Alors qu'ils ne sont que contre leur prêche basé sur l'ignorance et l'innovation. Ils se plaindront que leurs opposants ne leur passent pas le salam alors qu’eux n'aiment pas leur passer le salam. Ils agiront hypocritement avec eux, car quand ils les croisent seul, ils les ignorent et si ils sont devant du monde, comme à la mosquée, ils iront vers eux pour les saluer voir leur faire une accolade avec un chaleureux sourire pour montrer aux gens que leur cœur est pur et bon même avec leurs opposants, qu'ils sont bien et qu'ils les aiment alors qu'ils les détestent du plus profond de leur cœur. Ils agissent ainsi faussement et font la comédie pour faire croire que ce sont eux les gentils et leurs opposants les méchants. Ils tiennent un double discours, entre eux, ils se disent être investis directement d'une mission divine et que c'est Allah qui les envoie, les a choisi et élu pour Sa religion et que celui qui n'est pas avec eux, c'est qu'il n'est pas sincère, que son cœur est noir et qu'Allah l'a éloigné de cet "effort" (cela explique pourquoi beaucoup de leurs adepte ont peur de les quitter car cela voudrait dire qu'ils sont mauvais et pas sincère). Alors que devant la masse des gens, ils disent que ce n'est qu'un "moyen" et se montrent tolérant et sympathique, ils cachent leur sectarisme et jouent les caméléons en prenant différentes apparences. Comme c'est un groupe soufi, ils puisent leur religion à partir des rêves et légifèrent leur actes sur cela, ils ne s'intéressent qu'à certain points de spiritualité et recherchent uniquement des émotions et un bien être intérieur à l'image des bouddhistes. Exemple une des 6 qualités qu'ils recherchent est la prière avec concentration et dévotion sans voir la forme de la prière si elle est bien faite ou non, ces conditions, ses piliers, ce qui l'annule..., et ne cherchent pas à savoir ce qu'est la croyance et la mécréance et ces différente forme, l'unicité Divine et le polythéisme, la sounna et l'innovation, la guidée et l'égarement...Ils invitent en commençant par des sujets Islamique et disent "venez à la mosquée écouter des paroles sur la foi et la religion", et une fois à la mosquée, ils invitent directement les gens à faire partis de leur groupe et de sortir en y insistent fortement et utilisent pour cela des ruses. Ils leur promettent mondes et merveilles si ils sortent, leur raconte leurs aventures et histoires merveilleuse et farfelu sur leur groupe qui leur sont arrivé pendant leur sortis, disent qu'ils on a été accueillie comme des rois et on manger des bons plats, afin d'émerveiller les gens et leur donné envie de sortir et de faire partis de leur groupe "bénie". Cela prouve qu'ils n'ont pas de preuves textuel car ils les utiliseraient pour prouver qu'ils sont bâtit sur la vérité et cela leur suffirait. Ils se montrent sympathique et doux avec une personne que s'ils ont l'espoir d'en faire un adepte mais s'il refuse de sortir, fini les accolades chaleureuse, les éloges et flatteries, les sourires, les invitation à boire du thé ou autre, ...C'est en fonction de leur voie qu'ils aiment ou détestent les gens, qu'ils se réjouissent ou se mettent en colère, qu'ils se font des amies et des ennemis, qu'ils considèrent une personne guidée ou égaré, bonne ou mauvaise et non en fonction du Coran et de la sounna. Ils vont préférer une personne qui est avec eux même s'il est pervers et ignorant à une personne qui suit le coran et la sounna qui est pieux mais n'est pas avec eux. Leur repère de vérité n'est pas le coran est la sounna mais leur groupe et ces règles. Ils ont pour principe de dire des flatteries aux gens, de chercher à leur plaire, de ne pas les contredire s'ils ont tort afin de s'attirer leur sympathie et leur amour pour pouvoir les attirer dans leur groupe. Ils ne cherchent pas à corriger les erreurs des gens de peur de provoquer leur colère et qu'ils s'éloignent d'eux car leur but n'est pas d'enlever le faux et de placer le vraie mais de se faire accepter afin d'instaurer leur mouvement et les sorties. Si un de leur membre veut corriger l'erreur d'une personne, ils lui disent " laisse le est invite le à sortir et il comprendra tous seul ". Ce qu'ils veulent avant tout, c'est recruter ! Le Prophète (saws) a-t-il agit ainsi ? Non ! Mais ordonner le bien et interdire le mal son liés et jamais ils ont été séparé. Certain savants ne connaissant pas leur réalité se sont fait trompé en les autorisant car ils prennent des apparences de piété devants les savants et leur fonts croire qu'ils appellent à la religion, qu'ils prêchent avec science et qu'ils acceptent les conseils. Ces savants les ont jugé sur leurs apparences car si ils n'ont a pas vue le mal ou que personne de confiance ne les a informé de leur réalité, ils doivent juger l'apparence jusqu'à preuve du contraire. Ces même savant, on fait des remarques et des critiques les concernant et on changer de position mais ils ne veulent pas le voir et l'entendre car ils ne veulent pas se corriger. Certains adeptes n'en sorte pas, soit pour un plaisir personnel car ils ont un grade et un statut dans le groupe qu'ils refusent d'abandonner car ils sont respecté et admiré ou sont attaché à ambiance et des amies ou par besoin d'être dans un groupe.... Ou ils ne le quittent pas par peur d'être seul, détesté, croire qu'ils auront des malheurs, qu'ils seront égaré et perdus...Un membre du groupe qui s'appelait Manzour Normani a présenté dans son livre (recueil des propos de maulanan Ilyas) la biographie de Mohamed Ilyas et a dit de lui qu'il était soufi :
"Après la mort de cheikh Gangohi, il acheva les divers stages du soufisme sous la direction du cheikh Kalil Saharanpouri." Mohamed Ilyas a dit "Nos supérieurs ont interdit aux non-mourides (un mouride est un élève soufi orienté vers un maître spirituel à qui il voue une obéissance totale et aveugle) d'étudier les livres des grands soufis. Par contre, il n'y a aucun mal à ce que les mourides qui sont sous la tutelle d'un véritable saint les étudient."
(Recueil des propos de maulanan Ilyas page 54)
 
Le fondateur prétend que ces connaissances lui sont inspirées en rêve par Allah et s'attribue des caractéristiques de Prophètes (c’est un égarement soufi et une ruse du diable pour détourner les gens des savants et de l'étude afin de pouvoir les égarer)
 
Mohamed Ilyas dit : "Le rêve est le 46ème de la prophétie. En songe, certaines personnes arrivent parfois à un degré que l'on ne peut atteindre par les activités et exercices spirituel ; et cela, parce que les connaissances authentiques leur sont inspirées dans les rêves qui forment une partie de la prophétie. Dans ce cas, il est tout à fait normal que l'on progresse spirituellement. Voilà pourquoi il a été dit: {Dis: O Seigneur, augmente ma connaissance.} Actuellement, les connaissances authentiques me sont inspirées dans le rêve. Essayez donc de me faire dormir davantage. (Il mettait de l'huile sur sa tête pour augmenter la durée de son sommeil). "
(recueil des propos de maulanan Ilyas page 36)
 
Il dit que son mouvement lui a été inspiré en rêve, il dit :
"J'ai découvert la façon de faire ce Tabligh dans un rêve.
L'explication de ce verset : {Vous êtes le meilleur peuple qui fut suscité pour les gens. Vous ordonnez le bien et vous interdisez le mal, et vous croyez en Allah.} m’a été inspiré de la façon suivante dans un rêve : Vous êtes comparables aux Prophètes qui ont été envoyés pour les gens. En employant le terme "sortie" pour expliquer ce que l'on vient de dire, il y a aussi une indication claire : ce travail ne doit pas être accompli en s'installant à un endroit fixe mais il faudra sortir et se déplacer."
(recueil des propos de maulanan Ilyas page 37)
 
Si ce verset indiquerait qu'il faut faire des sorties, le Prophète (saws) l'aurait fait ainsi que ses compagnons et ils auraient utilisé ce verset comme argument. La sounna explique comment appliquer le Coran, cela suffit et nous n'avons pas besoin de rêver.
Allah nous a ordonné de suivre ce qu’Il a révélé à Son prophète-que la paix et la prière d’Allah soient sur lui.
{Suivez ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés que Lui.} S7v3
 
Allah a dit :
{ En effet vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle à suivre pour quiconque espère en Allah et au jour dernier et évoque Allah abondamment. } ( 33 / 21 )
 
{ Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. } ( 33 / 3 )
 
{Dis : si vous aimez Allah, suivez moi, Allah vous aimera et vous pardonnera vos péchés. Allah est Absoluteur et Miséricordieux.} ( 3 / 31 )
 
Le Prophète (saws) a dit :
« Je vous ai laissé sur une voie, elle est aussi claire la nuit que le jour. » (Rapporté par Ahmed).
Ibn Abbas a dit que la voie n’est qu’ « une » et non deux.
Il (saws) a dit
« Celui qui s’écarte de ma Sunna ne m’appartient pas. » ( Mouslim )
Et
« Celui qui vivra après moi verra beaucoup de divergences, accrochez-vous donc à ma Sunna et à la sunna des califes biens-guidés après moi, mordez la avec vos molaires et méfiez-vous des nouveautés car toute nouveautés et une innovation » (Abou Daoud et Tirmidhi).
 
Il (saws) a dit :
« Les juifs se sont divisés en soixante et onze groupes, les chrétiens se sont divisés en soixante-douze groupes, et ma communauté se divisera en soixante-treize groupes, tous au feu sauf un. »
 
On interrogea le Prophète (saws) sur ce groupe épargné, il répondit : « c'est ce sur quoi je suis moi et mes compagnons. » ( Tirmidhi )
 
Allah a dit dans le Saint Coran : {Aujourd’hui, J’ai complété pour vous votre religion, J'ai répandu sur vous Mon bienfait et J’agrée l’Islam comme religion pour vous.} S5 3.
 
L’imam Malik a dit : « Celui qui innove dans l'Islam considère son innovation bonne, aura prétendu que le Messager (saws) a trahi le message, puisque Allah a dit : {Aujourd'hui, j'ai complété pour vous votre religion}» Le Prophète "prière et salut d’Allah sur lui" a dit : « Toute innovation est égarement. » (Mouslim)
 
Ibn Omar -qu’Allah l’agrée- a dit : « Toute innovation est égarement, même si les gens la voient bonne. » 
 
Le Prophète "prière et salut d’Allah » sur lui a dit :
«Celui qui invente dans notre affaire-ci (l'Islam) ce qui n'en fait pas partie, est à rejeter.» (Boukhari et Mouslim)
Et
«Celui qui fait un acte que nous n'avons pas ordonné, est à rejeter.» (Mouslim)
 
Ashatibi a dit : « La Législation est venue complète nul besoin de rajouter ou de diminuer. » (Al-Itisam 1/49)
 
Hudhayfa ibn al Yaman "qu’Allah l'agrée" a dit " toute adoration qui n'a pas été pratiqué par les compagnons du Prophète "prière et salut d'Allah sur lui", ne la pratiquez pas; les premiers n'ont pas laissé à leurs successeurs l'occasion d'ajouter quoi que ce soit.»
 
L’imam Ahmed a dit : « Les bases de la Sunna sont le fait de s’accrocher à ce que les compagnons suivaient et délaisser toute innovation, car toute innovation est égarement. » ( Les fondements de la sunna )
 
L'imam al Awza'i a dit : " Suis la voie des salafs (prédécesseurs) même si les gens te rejette, et mets toi en garde contre les opinons des hommes même s'ils te le présentent sous forme de paroles enjolivées." (Al Kahatib dans Sharaf as-hab al hadith)
Tag(s) : #tabligh secte

Partager cet article

Repost 0