Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

 

«  De la part de Mouhammad ibn Ibrahim

à son altesse royale, l’émir Khalid ibn Sa’oud, président du conseil royal,

as-Salamou ‘Alaykoum wa Rahmatoul-lâhi wa Barakatouh :


J’ai reçu le courrier de votre altesse (n°37/4/5-¾ daté du 21/1/1382H) accompagnée d’une sollicitation à sa majesté le roi de la part de Mouhammad ‘AbdelHamid el Qadiri, Chah Ahmad Nourani, ‘Abdous-Salam al Qadiri et Sa’oud Ahmed Dahlawi, vous demandant de les aider dans le projet de leur association qu’ils ont appelé « La faculté islamique de la Da’wa et du Tabligh », et de même les trois petits livres accompagnant leur lettre et je tenais à vous informer du fait que cette association ne présente aucun bien car c’est une association d’innovation et d’égarement et en lisant ces petits livres accompagnant leur demande, nous  avons pu constater qu’ils renfermaient l’égarement, l’innovation, et l’appel à l’adoration des tombeaux, et au polythéisme, des choses sur lesquelles nous ne pouvons nous taire, et c’est pourquoi incha-Allah nous nous engageons à répondre à ces livres afin de dévoiler les égarements et de repousser le mal qu’ils renferment. Nous demandons à Allah d’accorder la victoire à sa religion et d’élever Sa parole. Wa as-asalamou ‘Alaykoum wa Rahmatoul-lâhi. »

Datée du : 29/1/1382 H


--------------------------------------------------------------------------------

[14] Cf. « Al Qawl al Baligh fi Tahdhir min Jama’at at-Tabligh » p.289- Cheikh Hammoud ibn ‘Abdillah at-Touweijri, page 289.

 

 



« Que pensez-vous de la Jama’a des Tablighs, est-il permis au Talib al ‘Ilm ou autre de sortir avec eux en ayant pour intention d’appeler à Allah ? »



Réponse:



« La Jama’a des Tablighs ne se base pas sur Le Livre d’Allah, la Sounnah de Son Messager, et  le cheminement des Salafs Salihs. Et puisqu’il en est ainsi il n’est pas permis de sortir avec eux, car cela s’oppose à notre manière (Minhaj) pour transmettre le Minhaj des Salafs Salihs.


En effet, pour faire la Da’wa à Allah, c’est le savant qui doit sortir , quant à ceux qui sortent avec eux il leur incombe de rester dans leur pays et d’apprendre la science dans leurs mosquées jusqu’à ce que parmi eux se forment des savants qui  prendront leur rôle dans la Da’wa à Allah.
Donc  le Talib al ‘Ilm doit appeler ces gens, dans leur pays à apprendre le Coran et la Sounnah et à y appeler les gens.


De plus la Jama’a des Tablighs ne se préoccupe pas de l’appel au Coran et à la Sounnah comme principe général, mais ils considèrent cette Da’wa comme étant cause de division et c’est pourquoi cette Jama’a se rapproche étroitement de la Jama’a des frères musulmans (Ikhwane al Mouslimine).


Ils disent que leur Da’wa est basée sur le Coran et la Sounnah, mais ce ne sont que des revendications, ils n’ont en fait aucune ‘Aquida qui les réunit, l’un est Matouridi, l’autre Ach’ari, l’autre soufi, et l’autre n’ayant pas de voie particulière...
Et ce, car leur Da’wa  a pour principe de tout ramasser puis d’instruire, seulement ces gens n’ont aucune connaissance, il s’est écoulé plus d’un demi-siècle, sans qu’aucun savant ne naisse en leur sein.


Alors que nous, nous disons : « Instruis, puis réunis », afin que le regroupement soit fondé sur des bases ne comportant aucun désaccord!



En somme la Da’wa des Tablighs est un soufisme moderne, elle appelle au bon comportement, quant à l’amélioration du dogme de la communauté, elle ne l’effleure pas, car, selon eux, ça diviserait.



De plus des courriers entre le frère Sa’d al Houçayyne et le président de la Jama’a des Tabligh en Inde ou au Pakistan, furent écrits, et ces correspondances prouvent qu’ils (les Tablighs) revendiquent le Tawassoul, le fait de demander secours, et d’autres choses du même genre, tout comme ils demandent à leurs partisans de porter pacte d’allégeance à quatre voies, parmi celles-ci: « at-Tariqa an-Nakchabandiya », et donc tout Tablighi se doit de porter pacte d’allégeance à ces principes.



Et l’on pourrait s’interroger de la sorte:


Par leur intermédiaire beaucoup de gens sont revenus à Allah et même certains se sont convertis, cela  ne suffit-il pas à accréditer le fait de sortir avec eux et de prêcher avec eux ?



Nous répondrons comme suit:



Ces paroles-là nous les connaissons, et les entendons souvent, nous les connaissons des Soufis, à titre d’exemple un cheikh peut avoir une ‘Aquida corrompue, ne rien connaître de la Sounnah, manger à tort l’argent des gens et paradoxalement être la cause pour beaucoup de pervers, de revenir à Allah !!…


Effectivement toute Jama’a qui appelle vers un bien a forcément des partisans, mais nous, nous regardons de manière générale à quoi ils appellent ?!…


Appellent-ils à suivre Le Livre d’Allah, les Hadiths de Son Messager (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) et la ‘Aquida des Salafs Salihs, et à ne pas suivre les Madh-hab aveuglément ?


Appellent-ils à suivre la Sounnah où qu’elle puisse se trouver et de quiconque elle puisse provenir …?!…


Par conséquent, la Jama’a des Tablighs n’a pas un Minhaj basé sur la science, mais leur Minhaj dépend du lieu où ils se trouvent, ils prennent une couleur différente. »[1]


--------------------------------------------------------------------------------

[1] Cf. « Al Fatawa al Imaratiya » de cheikh al Albany p. 73; p.38

 

 



Au nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux.

 

Cheikh ibn Baz -Qu'Allah lui fasse miséricorde - fut interrogé sur la Jama’a des Tablighs comme suit:

« Nous entendons parler, cheikh, de la Jama’a des Tablighs et de la Da’wa dont ils se chargent, alors me conseillez- vous d’adhérer à cette Jama’a ?
J’aimerais que vous m’exhortiez et me conseilliez et qu’Allah vous accorde une grande récompense. »

Le cheikh répondit:

« Tout individu qui appelle à Allah est « Mouballigh »[1], « Transmettez de moi ne serait-ce qu’un verset »[2] mais la Jama’a des Tablighs qui est connue, d’origine indienne est pleine de fables, d’innovations et de formes de polythéisme, alors il n’est pas permis de sortir avec eux, sauf pour une personne qui aurait de la science et qui sortirait avec eux dans le but de les réprimander et de les instruire. Mais si l’individu[3] sort dans l’unique but de les suivre, alors non!
Car ils regorgent de légendes et d’erreurs, et un manque de science.
Par contre s’il y a un groupe qui prêche, autre que ces derniers, formée de gens ayant la connaissance et la science, alors que l’individu sorte avec eux pour la Da’wa à Allah. Ou bien si l’individu possède des connaissances et de la science, qu’il sorte avec eux pour les éclairer, les réprimander, les exhorter vers le bien, les instruire afin qu’ils délaissent leur Minhaj faux et qu’ils reviennent à la voie de Ahl as- Sounnah wal Jama’a »[4]
 

fin de citation

[[  Alors que la Jama’a des Tablighs et ceux qui s’y rattachent tirent profit de cette Fatwa basée sur leur vraie apparence, leur dogme, leur Minhaj, les écrits de leurs guides qu’ils suivent aveuglément !!  ]]

                  


« …Il n’est donc pas permis de sortir avec eux[1] sauf pour celui qui a une science et une clairvoyance dans le dogme authentique conforme à Ahl as-Sounnah wal Jama’a dans le but de les orienter, les conseiller et s’entraider dans le bien… »

Je dis:  

« Qu’Allah fasse miséricorde au cheikh, car si ces gens acceptaient les conseils des savants il n’y aurait aucun mal à sortir avec eux mais la vraie réalité est qu’ils n’acceptent pas le conseil, et ne reviennent pas sur leurs égarements tellement ils sont obstinés dans leur fanatisme et tellement ils suivent leurs passions.

D’ailleurs s’ils acceptaient les conseils des savants ils délaisseraient leur faux Minhaj et emprunteraient le chemin des gens du Tawhid et de la Sounnah 

Puisqu’il en est ainsi il n’est pas permis de sortir avec eux. Et ce, comme le veut le Minhaj des Salafs Salihs, conforme au Coran et à la Sounnah dans la prévention contre les innovateurs, leur fréquentation et leurs assises. Effectivement,  cela revient à augmenter leur groupe, à les aider et à renforcer la propagande de leurs égarements. En somme, ceci est une trahison à l’Islam et aux Musulmans et une tromperie, et c’est les aider dans le mal et  la perversité.

D’autant plus que ceux-ci font le pacte d’allégeance à quatre voies soufies renfermant le panthéisme,  l’unité existentielle, le polythéisme et l’innovation. »



1] Ce principe est communément appelé "Al Khourouj fi sabilillah" chez les tablighs.

 



Cheikh Salih ibn Fawzan al Fawzan, Membre de l’assemblée des grands savants -Qu’Allah le protège- fut interrogé de la sorte :

 

Q : « Que pensez- vous de ceux qui sortent du royaume pour faire la Da’wa alors qu’ils n’ont jamais étudié la science, de plus ils incitent les autres à faire de même, en répétant des principes (slogans) étranges. Ils prétendent que ceux qui sortent dans le sentier d’Allah  pour la Da’wa, Allah les illuminera et ils prétendent que la science n’est pas une condition indispensable, et vous savez que celui qui sort du Royaume (de l’Arabie Saoudite), sera confronté à des doctrines, des religions et des questions. Ne pensez-vous donc pas, cheikh, que celui qui sort dans le Sentier d’Allah se doit d’être armé pour affronter les gens et d’autant plus qu’en Asie de l’Est, ils combattent le revificateur de la Da’wa le cheikh Mouhammad ibn ‘AbdilWahhab.
J’aimerais de votre part une réponse exhaustive dont tout le monde pourrait profiter. »


  
R : « Le fait de sortir dans le sentier d’Allah ce n’est pas le Khourouj auquel eux, font allusion. Sortir dans le sentier d’Allah c’est la Sortie pour la conquête, quant à ce qu’ils nomment Khourouj et bien ceci est une innovation, qui n’a pas d’origine chez les Salafs.
Ainsi, le fait de sortir pour appeler à Allah n’est pas conditionné par des jours déterminés; mais l’individu appelle plutôt à Allah en fonction de ses capacités sans pour autant s’imposer un groupe particulier ou un nombre de 40 jours, ou plus, ou moins!
De même, parmi les critères que le prêcheur devra remplir, il y a : la science.
Il n’est pas permis à l’individu d’appeler à Allah alors qu’il est ignorant Allah dit:
 
Traduction relative et rapprochée:
( Dis : Voici mon chemin j’appelle à Allah avec clairvoyance )[1]
C’est-à-dire avec science, car le prêcheur doit connaître ce à quoi il appelle, s’il s’agit de l’obligation, de la recommandation, de l’illicite, du détestable, et il doit savoir ce qu’est le polythéisme (Chirk), le péché, la mécréance, la perversité, la désobéissance, et il doit connaître les étapes de la réprobation et la manière de la faire.
Donc le Khourouj qui détourne de la quête de la science est nul car la quête de la science est une obligation et ceci ne peut se réaliser que par l’apprentissage et non par l’illumination, ceci étant purement superstition de la part des soufis égarés.
En effet, oeuvrer sans science est égarement, et espérer obtenir la science sans l’apprendre est une fausse illusion. » [2]




--------------------------------------------------------------------------------
[1] Sourate Youssouf  Verset.108
[2] Extrait du livre « 3 conférences autour de la science et de la Da’wa » du cheikh Salih ibn Fawzan al Fawzan

 



Shaykh  Muqbil


 


Question : Que dites-vous à propos de Jama'at Tabligh et de leur méthode dans la da'wa  ? Et que savez-vous d'eux ?



Réponse : Shaikh Hamud ibn 'Abdillah At-Tuwayjiri a compilé un traité intitulé : " Al-Qawlul-Baligh fi-Tahdhir  min Jama'at At-Tabligh" (la Parole Sérieuse (éloquente) Concernant l'Avertissement Contre Jama'at Tabligh). Je conseille de le lire. De même, le frère Falih Al-Harbi et le frère As-Sharqawi, parmi ceux qui vivent à Jeddah (ont aussi écrit contre Tabligh). Et les écrits qui expliquent leurs pratiques du shirk (l'adoration d'autre qu'Allah), leurs pratiques soufies et leurs égarements sont nombreux. Et leur da'wa est une da'wa morte. Si elle n'était pas morte, elle ne serait pas allée sur la terre des communistes pendant le temps du Communisme (quand le Communisme était fort). En effet, un frère français nous est venu et nous lui avons dit : « Nous est-il possible de venir dans votre pays pour faire da'wa (propagation et invitation à l’islam) ? » Il a dit : « Vous ne pouvez venir que sous le nom de Jama'at Tabligh (c'est-à-dire en feignant d'être eux). Car on leur permet de venir (en France). »

Et leur da'wa, si elle était au temps d'Abû Jahl, il (Abû Jahl) ne s'opposerait pas à eux. Ils appellent aux six qualités (ou points, comme ils les appellent). Donc leur da'wa est une da'wa qui est basée sur l'ignorance. Et Allah le Très-Haut, dit :

« Dis : “Voici ma voie, j'appelle les gens [à la religion] d’Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente (basira). Gloire à Allah ! Et je ne suis point du nombre des associateurs. » [sourate Yussuf  :108]


Et ces gens (les Tablighis), des gens qui vendent de l'alcool et des drogues les rejoignent et le laïc qui ne sait rien tout est aussi avec eux. Ainsi, leur da'wa est un appel à l'ignorance et à l’égarement. Je ne conseille à personne de sortir avec eux et c'est une bonne idée s'ils sont empêchés (d'étendre leur da'wa). Sans parler de la question de leur condition de périodes pour la da'wa : vous êtes supposé sortir avec eux (selon leurs dires) pendant trois jours, un mois, ou trois mois. Tout cela est Bida' a (innovation). Et Allah le Puissant et majestueux dit :


« Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, écoutez, obéissez » [sourate At-Taghbun  :16]


Ainsi, vous devez sortir et faire da'wa selon votre énergie et capacité. Et je conseille aux gens de sortir avec les gens de laSunna (Ahlus-Sunna). Car en vérité, vous profiterez de réviser le Qur'an, d’apprendre les hadith et d’être averti contre les actes de shirk, ou vous profiterez de l'étude de la science fondée. Ainsi, nous n’avons aucun besoin de sortir avec eux (les Tablighis).


 

Shaykh Muqbil ibn Hadi Al-Wadi'i


Source : Tuhfatul-Mujib 'ala As'ilatil-Hadhir wal-Gharib, question n°58.